Dieu habite Düsseldorf
De Sébastien Thiery
Mise en scène et interprétation Renaud Danner et Eric Verdun

Voyage en absurdie.
Sébastien Thiéry signe ici neuf sketches résolument noirs, absurdes, incisifs et désespérés. Et c'est l'humanité de ses personnages vaguement médiocres qui touche. A chaque fois, deux hommes sont face à face, deux anonymes, deux quidams que tous nous connaissons, que tous nous avons croisés, un jour ou l'autre au coin d'une rue, derrière un guichet ou dans une salle d'attente. Ils sont seuls, isolés, mendiant un regard, un sourire, une once de bouée pour ne pas sombrer. Sébastien Thiéry dépeint cette détresse dans des textes surréalistes entre bouffonnerie, rire et délire. Il pourrait être le petit-fils de Ionesco ou Beckett, tout en flânant du côté de Dubillard.


Cliquez sur la séance de votre choix :


Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
1 jan.
 
2 jan.
 
3 jan.
 
4 jan.
 
5 jan.
 
6 jan.
 
7 jan.
 
8 jan.
 
9 jan.
 
10 jan.
 
11 jan.
 
12 jan.
 
13 jan.
 
14 jan.
 
15 jan.
 
16 jan.
 
17 jan.
 
18 jan.
 
19 jan.
 
20 jan.
 
21 jan.
 
22 jan.
 
23 jan.
 
24 jan.
 
25 jan.
 
26 jan.
 
27 jan.
 
28 jan.
 
29 jan.
 
30 jan.
 
31 jan.